Sélectionner une page

TROP DE PORTES ET TRÈS PEU DE SOINS.

SIMPLIFIONS L’ACCÈS.

Certains des enfants les plus vulnérables de l’est de l’Ontario sont confrontés à un modèle morcelé de prestation de services essentiels en santé. Pour chaque porte supplémentaire de soins existante, plus de pression est exercée aujourd’hui sur 40 000 familles déjà surchargées. Nous pouvons changer cela.

 

La solution commence avec une seule porte.

 

 

Je manifeste mon appuiDonnez-moi plus de détails

TROP DE PORTES ET TRÈS PEU DE SOINS.

 

SIMPLIFIONS L’ACCÈS.

Certains des enfants les plus vulnérables de l’est de l’Ontario sont confrontés à un modèle morcelé de prestation de services essentiels en santé. Pour chaque porte supplémentaire de soins existante, plus de pression est exercée aujourd’hui sur 40 000 familles déjà surchargées. Nous pouvons changer cela.

 

La solution commence avec une seule porte

 

Je manifeste mon appuiDonnez-moi plus de détails

 

 

Appuyez 40,000 familles locales.

Appuyez #1lieupourallermieux.

Ajoutez votre nom à la liste.

#1lieupourallermieux
Attention : Vos renseignements demeureront confidentiels et ne serviront qu’aux communications du CHEO-CTEO; vous pouvez vous désinscrire en tout temps.
Besan, 6 ans

 POURQUOI #1LIEUPOURALLERMIEUX

 

Les services cliniques du CHEO — CTEO pour les enfants et les adolescents ayant des besoins spéciaux sont actuellement dispersés dans de nombreux endroits de la région.

Ce modèle de prestation fracturé ne répond tout simplement pas aux besoins de 40  000 familles de l’est de l’Ontario qui bénéficient des services en développement, réadaptation, comportement et santé mentale du CHEO-CTEO, lesquels sont financés par le ministère des Services à l’enfance et à la jeunesse de l’Ontario. Ce modèle suggère aux familles que leurs expériences ne comptent pas.

Nous voulons regrouper huit sites sous un seul toit afin de créer une seule porte pour un meilleur accès et de meilleurs soins. Les installations de ces huit sites sont désuètes, en mauvais état et inadaptées à la prestation de soins et de services dont ces enfants et adolescents vulnérables ont besoin. Chaque porte supplémentaire à franchir ajoute au fardeau de 40  000 familles déjà surchargées.

 

Grâce à la solution #1lieupourallermieux, montrons aux familles comme la famille de Besan que leurs expériences comptent.

« Nous avons besoin d’une porte, une porte très large avec assez d’espace pour tout le monde. »

— Une mère de deux enfants bénéficiant des services de santé mentale

« Nous passons trop de temps à nous excuser pour l’environnement où nous fournissons des soins. »

— Barb Casey, directrice des services de santé mentale

La famille de Besan

LA SOLUTION #1LIEUPOURALLERMIEUX


Un nouvel édifice moderne intégré fournira du soutien personnalisé pour les services de développement, réadaptation, comportement et santé mentale qu’offre le CHEO-CTEO.

Il s’agit d’équité. D’autres régions de la province disposent déjà d’un accès à ces services dans des espaces et édifices construits à cet effet, notamment Durham, Hamilton, Halton et Peel. Établissons les mêmes règles de jeu pour les familles de l’est de l’Ontario et donnons-leur le même accès aux services. Nous avons un plan. Nous travaillons dessus depuis presqu’une décennie.

Maintenant, nous avons besoin de fonds pour que les travaux débutent afin que cette nouvelle installation devienne une réalité pour certains de nos enfants et familles les plus vulnérables.

Donnons-leur une seule porte à franchir.

Vous pouvez aider à ce que cet édifice soit prévu dans le prochain budget provincial. C’est simple.

Manifestez votre soutien et signez un engagement pour #1lieupourallermieux.

 

« Ce que nous dépensons pour le loyer, nous préférons le dépenser à la coordination des services et à la réduction des temps d’attente. »

— Alex Munter, président-directeur général du CHEO – OCTC